dimanche 25 octobre 2015

Dimanche 25/10/15 : aventures mécaniques à Barbizon



Beau temps, 1h de sommeil en plus, super forme ce matin en arrivant à Barbizon. Benoit, Seb, Pat , Richard et Oliv sont de la sortie du jour . On part par la montée avec les grosses marches, je pense que le Stump devrait passer avec son équilibre bluffant. Et ça marche : pour la première fois , je passe les 6 grosses marches d'affilées en montée. Yes ! Youpi ! Waouh ! Raaaah ! Hélas, les jambes tournent trop bien : à l'attaque de la bosse suivante, j'appuie fort et craaaaaac : patte de dérailleur arrachée ! Pas de patte de secours dans le camel, je laisse mes petits camarades, retour à la voiture en single speed. La chaîne ne tient pas sans le dérailleur. Pour ne pas avoir à marcher, j'enlève 6 maillons pour refaire la tension. Ca fonctionne... très bien . Je réalise qu'en 30x22, je mouline sur le plat mais je passe partout en forçant un peu dans les bosses. Je viens d'inventer un nouveau concept marketing : le 27,5+ single speed . Du coup, je décide de reprendre la sortie . Je coupe pour rejoindre le groupe. SMS de Pat : ils sont arrêtés, Benoit ... a cassé sa patte de dérailleur aussi et est en train de la changer. Je mouline comme seuls les Dumoulin savent le faire, à plus de 100 RPM en permanence, mais le vélo répond bien, le gros pneus volent sur le sable sec , j'ai le sourire aux lèvres et décide de prendre le choses du bon coté. On se retrouve sur le circuit de la gendarmerie. Je suis obligé de passer les bosses en force et en rythme. Du coup, ça inquiète tout le monde, ils ont du mal à suivre finalement  :-) . On attaque le Mont Morillon, Oliv qui a pris sa fusée carbone place une accélération au pied de la bosse . Je tente de suivre pour voir et je vois la roue arrière de mon adversaire se rapprocher avant de le passer à 10m du sommet. Eh eh , la forme est là aujourd'hui et le Stump est trop top : à la fois performant dans les bosses et dans le technique. On arrive à Bouligny, ça se complique : en forçant dans la montée raide, je fais monter un pignon sans le vouloir, la chaîne est  du coup hyper tendue et fini par ... arracher les rivets du pignon ! Tout le monde est mort de rire, moi un peu moins quand même. Mais j'ai décidé que rien ne m'arrêterait aujourd'hui.  " Il ne reste plus qu'à rentrer par la route" décrète Pat. Ah non alors !  Je fixe le pignon avec un rilsan, sous les yeux éberlués de Pat,  retend la chaîne sur le pignon du dessous et on repart. Finisher un jour, finisher toujours !  Dans la descente technique, le Stump est magique. Je passe sans réfléchir là où j'y allais doucement avec les autres vélos, le vélo survole les obstacles avec une fluidité vraiment jouissive, attention quand même à l'excès de confiance . Un gling gling curieux. Je vérifie tout, même les clefs de la voiture sont là :-) . Montée suivante, la chaîne se recoince. En retournant le vélo pour réparer on constate ... que j'ai perdu le levier de l'amorto . Zut , c'était ça le gling gling . On remonte, on le retrouve, merci Richard ! Au passage, Oliv me rapporte mon multi-outil que j'avais oublié de remettre dans le sac après la réparation. Quand je vous disais que j'étais en forme. Du grand JP aujourd'hui,  j'en rate pas une . On repart, Pat et Richard coupent par la route pour cause d'horaire. On continue. Traversée du Rocher d'Avon. Le soleil brille et les couleurs d'automne sont magnifiques. Des instants magiques. Je décide de sortir le téléphone pour prendre des photos en roulant. Bon, vous me direz qu'un single truffé de rochers et de racines n'est pas l'endroit idéal. Allez, je vais vous dire : vous avez raison de penser ça. Je réalise soudain que je suis en descente, tenant le guidon d'une main et qu'il y a une grosse marche devant. Je fais ce que je peux pour éviter la catastrophe sous les yeux de Seb effaré,  et je réussis in extremis à arrêter le vélo sans tomber. Ouf, c'était chaud mais j'ai mes photos !  Puis on attaque le mont Andart. Arsouille avec Oliv, mais soudain, une ombre nous rattrape. Argh le Benoilator a retrouvé ses fameuses accélérations et met tout le monde d'accord :-) La Force est à nouveau avec lui . Bon, il est un peu cuit pendant 5 minutes derrière, mais quand même, il manque plus grand chose. Dans l'ascension de la Butte Montceau, j'arrache un pignon encore une fois en tentant de passer les trois furieux qui arsouillent devant moi . Un collier rilsan de plus, il reste 8 pignons, il y a de quoi faire :-) . On rentre en simplifiant le parcours pour éviter les passages trop raides. Beau final dans le massif de la Grotte aux Cristaux où je manque de détruire un pignon de plus dans la montée, puis dans Cuvier Chatillon où en roulant au cap, on déniche des supers singles inconnus et une dallounette qui plaira à Pat . Retour après 3h25 de roulage, 44km , 700m de D+, une patte de dérailleur et deux pignons 1/2 en moins mais beaucoup de plaisir à rouler par cette belle journée . Cette forêt est magique en cette saison pour peu qu'il y ait du soleil. Et je commence à me demander si malgré son poids supérieur, le Stump ne serait pas une bonne idée pour la Granit avec des roues lights, à coup sûr, j'atomise mes scores en descente.

Bilan mécanique :

-Patte HS -> 2 pattes commandées 
-Ressort de plaquettes HS , la tension de chaîne ayant forcé sur la roue , il faut dire que j'avais un plateau ovale, pas idéal pour rouler en single speed , surtout avec un tout suspendu qui fait varier la tension  -> plaquettes changées 
-Axe de verrouillage de la roue arrière tordu , trop forcé pour sortir la roue quand la chaine était hyper tendue 
-2 pignons de la cassette cassés 
-un pignon tordu -> cassette à la poubelle remplacée par une neuve + changement de la chaîne
-axe du moyeu déplacé -> changement de l'axe 
-levier amorto tombé  -> levier refixé et bien serré cette fois

5 commentaires:

Bast Toch a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Franck LAVIRON a dit…

Les fous furieux du VTT 😄
Incroyable sortie et séries d'aventures. Merci pour ce grand moment de lecture. Je me suis éclaté à savourer vos exploits.
Bizzz """

Franck LAVIRON a dit…

Et Forza Benoît 😉

Koxx91 a dit…

Ça ne restera pas un grand moment de Vtt mais quelle rigolade, JP tu étais au TOP

khs91 a dit…

Mais si c'était un grand moment de VTT : 10 ans que j'attendais de monter les 6 marches du début !